PAGE MENU
CATEGORY MENU

Une chanson célébrant l’amitié entre l’Afrique et le Guangdong se propage en Chine

GUANGZHOU, Chine, 4 septembre 2018 /PRNewswire/ — Le sommet du Forum sur la coopération entre la Chine et l’Afrique (FOCAC) se réunit à Beijing les 3 et 4 septembre. Cet événement symbolise un nouveau chapitre dans les relations sino-africaines. Tabou, une chanteuse sénégalaise vivant à Guangzhou, capitale de la province du Guangdong (sud de la Chine), a interprété la chanson « Un pour tous et tous pour un » pour célébrer, avant le sommet, l’amitié entre le Guangdong et l’Afrique.

La chanson, qui a été lancée le 31 août par Nanfang Media Group, l’un des principaux groupes de médias du sud de la Chine, a gagné une grande popularité. À 9 heures (heure de Beijing), le 2 septembre, le clip vidéo de la chanson avait déjà atteint un million de vues sur les sites Web et les applications de Nanfang Media Group, WeChat et Weibo, deux principales plateformes de médias sociaux chinois.

« J’ai essayé de mélanger la musique africaine avec la culture chinoise et cantonaise et de raconter l’expérience vécue dans la ville », a déclaré Feifei au journaliste. « Je pense que la Chine et l’Afrique ont besoin l’une de l’autre et que nous pouvons aussi nous aider mutuellement. C’est comme je le chante dans la chanson, ni la montagne ni la mer ne peuvent nous séparer. À travers les difficultés, nous nous battons, partageant un destin commun. »

La province du Guangdong, dans le sud de la Chine, stimulée par l’initiative « une ceinture, une route » (BRI), continue de favoriser les liens économiques et culturels avec l’Afrique. De nombreux « constructeurs de ponts », comme Tabou, se consacrent au partenariat du Guangdong et de l’Afrique.

Selon Wale Oloko, le consul général du Nigeria à Guangzhou, il existe 10 consulats généraux africains à Guangzhou, ce qui, à cet égard, est plus que les autres villes chinoises. Selon les chiffres publiés par le département du commerce de la province du Guangdong, en début 2017, les entreprises cantonaises ont créé 29 succursales en Afrique et le nombre est passé à 244 à la fin de l’année dernière.

Tracy Huo, vice-présidente de l’association d’affaires entre Guangdong et l’Afrique (Africa Guangdong Business Association, AGBA), est l’une de ces « constructrices de ponts » ayant lancé la première semaine économique et culturelle sino-africaine à Guangzhou en avril.

Selon Tracy, une priorité élevée devrait être accordée à la culture de talents interculturels. En conséquence, « l’AGBA a fondé une école commerciale en Afrique et conçu un programme de base axé sur la création d’une réserve de talents. »

Liens connexes :

[Bilingue] Des « constructeurs de ponts » élargissent les liens entre le Guangdong et l’Afrique http://www.newsgd.com/news/2018-09/01/content_183145087.htm

Experts : meilleurs services pour les Africains à Guangzhou pour promouvoir la coopération sino-africaine http://www.newsgd.com/news/2018-08/31/content_183140506.htm

CONTACT :
Keane
(8620) 83004341
newsguangdong@sina.com

Vidéo – https://www.youtube.com/watch?v=MZ-BLMKvvj0

Related Post
SpiceJet becomes the first airline to take advantage of the Q400 aircraft’s increased profit potential
SpiceJet devient le premier transporteur aérien à tirer parti du potentiel de bénéfice accru du
GUANGZHOU, China, Sept. 21, 2018 /PRNewswire/ — The China Import and Export Fair (Canton Fair)
Tags: ,

Comments are closed.