Komet annonce une première estimation de ressources minérales pour le prospect Kabaya (propriété Dabia Sud, Mali)

QUÉBEC, 21 janv. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) — Les Ressources Komet inc. (TSX-V : KMT) (« Komet » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer une première estimation de ressources minérales pour le prospect aurifère de Kabaya, vérifié par forage et situé dans la partie sud de son permis d’exploration Dabia Sud (la « propriété ») dans l’ouest du Mali, en Afrique occidentale.

Les faits saillants de l’estimation des ressources sont les suivants :

  • Ressources indiquées de 3,17 millions de tonnes (Mt) à une teneur de 1,03 g/t pour 105 000 onces d’or contenues, et ressources inférées de 0,96 Mt à une teneur de 1,14 g/t pour 35 000 onces d’or contenues selon un seuil de coupure de 0,40 g/t Au (tableau 1).
  • Les ressources délimitées dans une fosse sont basées sur des tracés de fosse optimisés en fonction d’un prix de l’or de 1 350 $ US, en supposant que l’or sera récupéré par lixiviation en tas du minerai de saprolite.
  • La minéralisation aurifère à Kabaya reste ouverte en profondeur dans le socle rocheux ainsi que latéralement vers le sud-ouest et le nord-ouest.
  • Komet a l’intention de poursuivre son programme de forage de définition des ressources afin de continuer à développer des ressources latéralement dans la saprolite et en profondeur dans le socle rocheux.

Tableau 1 : Estimation des ressources indiquées et présumées délimitées dans une fosse telle que présentée par SGS

Classification Tonnage (Mt) Au (g/t) Onces (koz)
Indiquées 3,17 1,03 105
Inférées 0,96 1,14 35
1. La date d’effet des ressources est le 7 janvier 2019.
2. La PQ indépendante aux fins de l’estimation des ressources est Yann Camus, ing., de SGS Canada inc.
3. Les ressources minérales sont présentées selon un seuil de coupure de 0,4 g/t Au dans des fosses.
4. Les ressources sont présentées sans dilution.
5. Des fosses Whittle basées sur un prix de l’or de 1 350 $ US/oz ont été utilisées.
6. La viabilité économique de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’a pas été démontrée.
Cette divulgation n’inclut pas d’analyse économique des ressources minérales.
7. Aucune évaluation économique des ressources n’a été effectuée.
8. Cette estimation de ressources a été préparée conformément aux définitions de l’ICM (2014).
9. La densité de 1,7 utilisée est basée sur des mesures de densité et des valeurs provenant de projets similaires.
10. Une teneur de coupure supérieure de 30 g/t Au a été appliquée aux résultats d’analyse.

L. Werner Claessens, chef de la direction, a déclaré : « C’est avec plaisir que Komet présente une première estimation de ressources pour le prospect Kabaya. Le bloc modèle des ressources suggère un excellent potentiel pour d’importantes extensions du gîte aurifère en profondeur, ainsi que latéralement au sud-ouest et au nord-ouest. À la lumière de ce succès d’exploration, il est clairement justifié de poursuivre le programme de forage en vue d’augmenter l’étendue des ressources. Par ailleurs, la même approche d’exploration systématique sera appliquée sur les autres anomalies importantes d’or dans les sols dans les secteurs au nord et à l’est de la propriété Dabia Sud, dans le but d’y découvrir de nouveaux gîtes aurifères. Sur le plan de l’exploitation minière, un scénario de lixiviation en tas représente l’option la plus viable pour l’exploitation potentielle de ces ressources en saprolite dans le cadre d’un projet en démarrage. »

Estimation des ressources à Kabaya
L’estimation des ressources à Kabaya est basée sur les données analytiques de tranchées et de plusieurs campagnes de forage réalisées en 2012, 2013, 2014, 2017 et 2018. Cinq tranchées (4 est-ouest et 1 nord-sud) totalisant 515 m ont été excavées en 2012-2013. Tous les sondages ont été forés selon des lignes orientées est-ouest, avec des sondages peu profonds inclinés à 50° vers l’ouest. En tout, on dénombre 91 trous de forage carotté à air comprimé (AC) totalisant 5 256 m et 91 trous de forage à circulation inverse (CI) totalisant 7 274 m. Les échantillons de contrôle de la qualité, soit les duplicatas, les échantillons à blanc et les échantillons de référence, qui ont livré des variations à l’intérieur des limites acceptables, ne sont pas inclus dans la base de données.

La modélisation et l’estimation des ressources aurifères à Kabaya ont été effectuées de façon indépendante par Yann Camus, ing., de SGS Canada inc. (SGS Geological Services; Blainville, Québec, Canada), une personne qualifiée conformément aux dispositions du Règlement 43-101, avec des perspectives raisonnables pour une éventuelle extraction économique. L’estimation a été effectuée à différents seuils de coupure par SGS Geological Services; les détails sont présentés dans le tableau ci-dessous :

Tableau 2 : Sensibilité des ressources minérales délimitées dans une fosse en fonction du seuil de coupure (SC)

SC Classification Tonnage (Mt) Au (g/t) Onces (koz) Note
0,25 Indiquées 3,83 0,91 112
0,25 Inférées 1,30 0,93 39
0,30 Indiquées 3,69 0,94 111
0,30 Inférées 1,21 0,97 38
0,35 Indiquées 3,42 0,99 108
0,35 Inférées 1,08 1,05 36
0,40 Indiquées 3,17 1,03 105 Scénario de base
0,40 Inférées 0,96 1,14 35 Scénario de base
0,50 Indiquées 2,71 1,13 99
0,50 Inférées 0,74 1,35 32
1,00 Indiquées 1,05 1,81 61
1,00 Inférées 0,35 2,06 23
2,00 Indiquées 0,26 3,18 27
2,00 Inférées 0,09 3,96 11
3,00 Indiquées 0,09 4,57 14
3,00 Inférées 0,03 7,80 6
1. Toutes les remarques qui s’appliquent au scénario de base s’appliquent également à ce tableau (voir tableau 1).

Le bloc modèle des ressources actuelles a été préparé en utilisant le logiciel minier Genesis©. L’interpolation a été effectuée par la méthode de l’inverse de la distance au carré (ID2) en trois passes d’estimation avec 33 ellipses de recherche différentes dans 11 orientations différentes, adaptées en fonction de l’orientation du gîte. Le bloc modèle a ensuite été intégré dans le logiciel Whittle™ de GEOVIA afin de produire une estimation des ressources minérales délimitées dans une fosse. Les paramètres utilisés pour générer la fosse optimisée sont présentés au tableau 3.

Un seuil de coupure de 0,2 g/t Au a été utilisé pour la modélisation, tandis qu’une épaisseur minimale de 3 mètres et une accumulation minimale de 1 m.g/t ont été utilisées pour délimiter les volumes minéralisés. En tout, 18 volumes minéralisés ont été interprétés et modélisés à partir de ces données. En tout, 118 sondages et 4 tranchées recoupent les volumes minéralisés. Les 1 009 composites de 3 mètres présentent une teneur moyenne de 1,02 g/t Au (non-plafonné) et de 0,96 g/t Au (plafonné). La teneur de coupure supérieure de 30 g/t Au a été appliquée aux résultats d’analyse. Seules 8 valeurs ont été plafonnées sur un total de 2 986 résultats d’analyse obtenus dans les zones minéralisées (0,3 % des résultats d’analyse ont été plafonnés). La perte d’or attribuable à l’application d’une teneur de coupure supérieure est de 4 % dans le cas des ressources du scénario de base. Les valeurs de densité sont basées sur des valeurs utilisées pour d’autres projets et minéralisations similaires au Mali et sur des mesures prises sur 14 échantillons de terrain.  Une valeur de densité de 1,70 t/m3 a été utilisée pour toute la minéralisation saprolitique.

Le bloc modèle contient des blocs de 5 × 6,25 × 3 mètres. L’estimation a été effectuée par la méthode de l’inverse de la distance au carré en utilisant des distances influencées par les ellipsoïdes. En tout, 18 volumes séparés ont été estimés avec 10 séries de composites. Trois passes d’estimation ont été effectuées, avec des ellipsoïdes de recherche de 25 × 25 × 6 mètres, 45 × 45 × 12 mètres et 100 × 100 × 30 mètres. La première passe utilise un minimum de 5 et un maximum de 6 composites, avec une limite de 2 par sondage. La deuxième passe utilise un minimum de 7 et un maximum de 8 composites, avec une limite de 3 par sondage. La troisième passe utilise un minimum de 1 et un maximum de 8 composites, avec une limite de 3 par sondage. Le lissage de l’estimation est adéquat. La catégorie des ressources inférées est basée sur une maille de forage entre 30 m et 60 m, tandis que la catégorie des ressources indiquées a été attribuée à la minéralisation où la maille de forage est de 30 m. Les volumes minéralisés contenant 2 intersections ou moins ont été obligatoirement classés dans les ressources inférées.  Les volumes minéralisés de ressources indiquées actuels contiennent un minimum de 4 intersections.

Tableau 3 : Paramètres d’optimisation de la fosse dans Whittle

Paramètre Valeur (toutes les valeurs sont en $ US)
Traitement Lixiviation en tas
Densité 1,7
Coût d’extraction minière, minerai et stérile 1,50 $ par tonne
Dilution 10 %
Récupération minière 90 %
Coût de gestion des résidus 0,25 $ par tonne de minerai acheminé à l’usine
Prix de l’or 1 350 $ US par once
Coûts de vente 12,50 $ par once
Redevances 6 %
Teneur de dilution 0 g/tonne
Coût de traitement 4,50 $ par tonne
Frais G&A 2,50 $ par tonne de minerai acheminé à l’usine
Récupération à l’usinage 80 %
Coût de restauration des stériles 0,25 $ par mètre cube
Angle de pente moyen 45°
Seuil de coupure économique résultant 0,23 g/t

Géologie de la propriété Dabia Sud
Le permis d’exploration Dabia Sud, d’une superficie de 35 km², est situé dans la partie sud-est de la boutonnière paléoprotérozoïque de Kedougou-Kenieba qui couvre l’est du Sénégal et l’ouest du Mali. La région se compose de séquences plissées et cisaillées de roches métasédimentaires et métavolcaniques, lesquelles sont recoupées par des plutons felsiques et mafiques. Le comportement structural de la région est principalement influencé par la zone de cisaillement sénégalo-malienne (SMSZ) d’envergure régionale, orientée nord-sud, et ses structures subsidiaires associées, orientées au nord-est, lesquelles sont spatialement associées à plusieurs grands gisements d’or comme Fekola, Loulo, Gounkoto et Sadiola.

Les programmes d’exploration antérieurs réalisés par d’autres sociétés minières dans le secteur de Dabia ont identifié des caractéristiques géochimiques et des contextes lithostructuraux indiquant un potentiel pour y découvrir des systèmes de minéralisation aurifère. En effet, un levé de sols réalisé par Ashanti Mali SA (1997) et complété par Robex dans la partie est du secteur du permis Dabia (2007) a révélé la présence d’anomalies en or intéressantes dans les secteurs au sud (à proximité du village de Kabaya), à l’ est et au nord (Wallia) de la propriété. Une campagne d’exploration préliminaire, avec des tranchées et du forage, a d’abord confirmé la présence de minéralisation aurifère sous l’essaim d’anomalies géochimiques dans les sols à Kabaya. Les plus récentes campagnes de forage RC réalisées par Komet (voir communiqués du 23 août 2017 et du 6 septembre 2018) ont prolongé la maille de forage au nord et au sud du prospect initial à Kabaya et des forages intercalaires  ont été réalisés pour resserrer la maille de forage. Ces travaux de forage ont permis de définir une minéralisation aurifère montrant une bonne continuité des teneurs dans l’épais profil de roches fortement altérées (saprolite) jusqu’à une profondeur verticale de 65 m.  Deux zones minéralisées ont été identifiées : Kabaya Principale et Kabaya Sud-ouest, s’étendant en surface sur des longueurs respectives de 350 m et 150 m. La minéralisation aurifère demeure ouverte en profondeur dans le socle rocheux, sous la couche de saprolite, et latéralement au nord-ouest et à l’ouest de la zone Kabaya Sud-ouest. Les résultats d’un levé gravimétrique au sol, réalisé en 2014, suggèrent un contexte géologique contrôlé par une zone de cisaillement. Le prospect aurifère Kabaya pourrait être associé à l’une des structures subsidiaires de la grande zone de cisaillement sénégalo-malienne d’envergure régionale. Une étude des déblais de forage, des fosses et des rejets d’orpaillage et des quelques rares affleurements semble indiquer un contexte géologique avec des réseaux de veines et veinules de quartz dans une succession volcano-sédimentaire fortement altérée.

Programme de forage d’exploration en suivi
La Société a l’intention d’augmenter l’étendue des ressources à Kabaya en poursuivant les travaux de forage autour du bloc modèle généré pour le gîte, plus particulièrement en vérifiant la présence de minéralisation aurifère en profondeur et latéralement au nord-ouest et au sud-ouest.

Durant et après la prochaine campagne de forage, un programme d’essais métallurgiques sera mis en place afin d’établir les propriétés minéralogiques, métallurgiques et de broyage à partir d’échantillons de forage représentatifs de la saprolite et du socle rocheux.

Par ailleurs, un levé géochimique par forage à la mototarière est prévu afin de vérifier les anomalies géochimiques dans les sols dans les secteurs au nord et au centre de la propriété. Par la suite, une campagne d’exploration par forage RC sera effectuée afin d’identifier de nouvelles zones de ressources potentielles.

Analyses et contrôle de la qualité

La supervision du forage et de l’échantillonnage sur le site de forage ont été effectués par le personnel technique qualifié de Komet, sous la supervision de Jacques Marchand, géologue professionnel. La préparation des échantillons, les tests analytiques et la présentation des dosages quantitatifs dont les résultats sont présentés dans ce communiqué ont été effectués de façon indépendante par les laboratoires SGS à Bamako, au Mali en 2017 et 2018  et  ALS Laboratory à Bamako en 2012, 2013 et 2014. Cinquante grammes de matériel pulvérisé ont été analysés pour l’or par fusion plombeuse, suivi d’analyse par spectroscopie d’absorption atomique (AAS). Une série d’échantillons à blanc, d’échantillons de référence et de duplicatas ont été ajoutés de façon systématique au flux d’échantillons afin de vérifier l’exactitude et la précision des résultats d’analyse, en supplément des différents tests d’assurance-qualité et de contrôle de la qualité (AQ/CQ) effectués à l’interne par SGS. Le programme d’AQ/CQ et le traitement des résultats ont été conçus par Pascal van Osta, géologue professionnel, conformément aux dispositions du Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

La personne qualifiée indépendante aux fins du présent communiqué, tel que défini par le Règlement 43-101, est Yann Camus, ing., de SGS Canada inc. – Geological Services («SGS Geological Services»), lequel a approuvé les renseignements techniques divulgués dans ce communiqué. La date d’effet de l’estimation des ressources est le 7 janvier 2019. Les autres renseignements scientifiques et techniques portant sur les travaux de forage présentés dans ce communiqué ont été approuvés par M. Pascal van Osta, géologue professionnel, vice-président d’exploration.

Des figures montrant l’emplacement de la propriété, les mailles de forage et le bloc modèle des ressources sont disponibles pour consultation sur le site web de la Société. Un rapport technique conforme au Règlement 43-101 sera publié dans un délai de 45 jours.

Pour de plus amples détails sur Les Ressources Komet inc. :
Lucas Werner Claessens
Chef de la direction
Courriel : lw.claessens@kometgold.com
Tél. : +1-647-647-2285

Relations avec les investisseurs :
Carl Desjardins, Relations publiques Paradox inc.
Courriel : carldesjardins@paradox-pr.ca
Tél. : +1-514-341-0408

À propos de Les Ressources Komet

Les Ressources Komet inc. est une société canadienne d’exploration et d’exploitation minière aurifère inscrite à la Bourse de croissance TSX, qui se consacre à l’exploration et la production d’or sur ses projets au Burkina Faso et au Mali, en Afrique occidentale.

Assurance-qualité / Contrôle de la qualité

Le programme de forage et le protocole d’échantillonnage ont été gérés par Komet sous la supervision de Jacques Marchand, géo. Les trous de forage à circulation inverse ont été forés avec un diamètre de 4 pouces. Après le cyclone, la totalité du matériel correspondant à un intervalle de 1 m est prélevé et divisé avec un diviseur à riffles de type Jones afin d’obtenir une prise de 2 à 3 kg. Les tests analytiques et la présentation des dosages quantitatifs dont les résultats sont présentés dans ce communiqué (pour Kabaya) ont été effectués de façon indépendante en 2017 et 2018  par SGS Mineral Mali SARLU, certifié par SANAS et conforme aux exigences de la norme ISO/CEI 17025 : 2005 pour des essais spécifiques tel que l’indique la portée de certification qui se trouve à l’adresse : http://sanas.co.za/. Les analyses pour l’or dont les résultats sont présentés dans ce communiqué ont été effectuées par fusion plombeuse standard (FA505) sur une charge de 50 grammes avec un fini par absorption atomique et en 2012-2013-2014 par ALS Mali SARL Laboratory Group, certification ISO 9001:2015 pour activité de levé/inspection et ISO 17025 :2005 UKAS ref 4028 oiyr analyses laboratoire. Une série d’échantillons à blanc, d’échantillons de référence et de duplicatas ont été ajoutés de façon systématique par la Société au flux d’échantillons afin de vérifier l’exactitude et la précision des résultats d’analyse, en supplément des différents tests d’AQ/CQ effectués à l’interne par SGS Minerals. Les échantillons ont été transportés de façon sécuritaire par le personnel de Komet du site du projet jusqu’aux installations de préparation des échantillons de SGS à Bamako au Mali.

Énoncés prospectifs
La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l’exactitude du présent communiqué. Ce communiqué contient des énoncés qui pourraient constituer des « renseignements prospectifs » ou des « énoncés prospectifs » tel que défini dans le contexte des lois sur les valeurs mobilières. Ces renseignements prospectifs sont assujettis à plusieurs risques et incertitudes, dont certains échappent au contrôle de Komet. Les résultats réels ou les conclusions ultimes pourraient être sensiblement différents de ceux qui ont été présentés ou suggérés dans ces renseignements prospectifs. Il y a plusieurs facteurs qui pourraient occasionner une telle disparité, en particulier l’instabilité des prix des métaux sur les marchés, les résultats des fluctuations des taux de change ou des taux d’intérêt, les estimations de ressources inadéquates, les risques environnementaux (un resserrement de la règlementation), des situations géologiques imprévues, des conditions d’extraction défavorables, des risques politiques découlant de l’exploitation minière dans des pays en développement, des changements au niveau de la règlementation ou des politiques gouvernementales (lois et politiques), l’incapacité d’obtenir les permis requis et les autorisations des agences gouvernementales, et tous les autres risques liés à la mise en valeur et à l’exploitation minière. Rien ne garantit que les circonstances anticipées dans ces renseignements prospectifs se matérialiseront, et le cas échéant, comment elles profiteront à Komet. Les renseignements prospectifs sont fondés sur les estimations et les opinions de la direction de Komet au moment de leur publication et Komet n’assume aucune obligation de publier une mise à jour ou une modification des énoncés prospectifs à la suite de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si requis par les lois sur les valeurs mobilières.

Actions en circulation : 73 481 385

Releated

Regional Aviation & China-made Aircraft Development Forum 2019 Successfully Held in Xi’an

XI’AN, China, Nov. 15, 2019 /PRNewswire/ — A report from CARNOC.COM: The Regional Aviation & China-made Aircraft Development Forum 2019 was successfully held in Yanliang, Xi’an on November 14. Featuring the theme of “Discussing and Sharing Ideas to Promote the In-depth Cooperation of OBOR Civil Aviation”, nearly 200 guests from CAAC, Pacific-China Friendship Association, local […]

Vanu a été sélectionné par MTN Group pour fournir des systèmes de communications mobiles OpenRAN aux communautés hors réseau à travers l’Afrique

Plus de 5 000 sites dans 21 pays devraient être déployés   LEXINGTON, Massachusetts et LE CAP, Afrique du Sud, 14 novembre 2019 /PRNewswire/ — Vanu, Inc., un fournisseur d’équipements, d’outils et de services qui permettent aux opérateurs de réseaux mobiles de réaliser des profits en servant les collectivités hors réseau, a annoncé aujourd’hui avoir été choisi […]